freelance-comment-rester-motive
Au cours de ma vie d’entrepreneure, j’ai rencontré des périodes de grosses baisses de motivation, et notamment lorsque j’ai lancé mon entreprise. Je vous livre ici mes conseils pour rester motivé en toutes circonstances. Cet article débute une nouvelle série d’articles autour du quotidien d’un freelance.

1. S’organiser

L’organisation est la base pour tout freelance, et ce, notamment si on travaille de chez soi. Que vous soyez fan de nouvelles technologies ou plus habitué à l’agenda papier, préparez soigneusement votre emploi du temps. Par exemple, préparez votre semaine le vendredi ou le dimanche, et chaque soir, regardez vos RDV du lendemain. Cela va vous permettre de rester concentré et de moins vous éparpiller.
Prévoyez également des demi-journées consacrées à votre administratif ou votre prospection, regroupez les activités similaires, tout cela vous fera gagner du temps. Pour aller plus loin, vous pouvez même télécharger une application pour minuter vos activités. j’utilise par exemple « Brain Focus » sur mon smartphone. Selon la méthode Pomodoro, j’alterne ainsi 25 minutes de travail et 5 minutes de pause. Au bout de 4 sessions, je m’octroie une pause plus longue, pour boire un café, lire, prendre l’air. Effet relaxant garanti !

 

2. Se focaliser sur le positif

Vous connaissez la méthode des petits pas ? Quand on se lance, les premières années sont les plus difficiles car l’on se focalise souvent sur ses échecs et non ses réussites. Se concentrer sur chaque élément positif de la journée, en les notant par exemple, permet de visualiser l’évolution de votre activité.
Par exemple, vous avez effectué de la prospection téléphonique toute la matinée et cela n’a donné aucun résultat ? Arrêtez. Mais retenez que vous avez effectué un pas de plus : vous avez pris votre téléphone, vous avez amélioré votre présentation, vous avez échangé sur un autre sujet qui vous permet de réfléchir à une autre stratégie. Gardez en tête les avantages de cette action. Restez positif !

 

3. Ne pas rester isolé

L’ennemi n°1 de l’entrepreneur est de rester isolé. Rejoindre un réseau professionnel permet de nouer des relations avec d’autres freelance, de partager autour des difficultés quotidiennes et s’encourager. Parfois, vous trouvez même des clients, mais surtout, vous vous faites connaître et vous nouez des partenariats, qui vous aideront à vous développer.
Sur le web, vous pouvez aussi rejoindre des réseaux, par le biais d’un forum, de collectifs, ou encore via LikedIn ou Twitter. Réseauter permet d’avancer et d’avoir quelqu’un avec qui échanger quand vous êtes perdu. Entourez-vous !

 

4. S’octroyer de réelles pauses

Quand on est freelance, on reste souvent le nez collé sur ses statistiques Facebook, ses To Do à faire, la paperasse … quand tout devient flou, il est nécessaire de prendre du recul, et couper du quotidien en effectuant de réelles pauses.
Poser un après-midi, aller marcher, organiser une sortie vont permettre de souffler et de mieux repartir ensuite. Et ne culpabilisez surtout pas ! Mieux encore : dans votre emploi du temps, notez des créneaux pour prendre soin de vous, c’est impératif et même vital pour continuer à vous développer et rester motivé.

 

5. Accepter les périodes Down

La vie d’un entrepreneur n’est pas toujours rose. Il y a des hauts et des bas, et même les personnes installées depuis des années vous feront la même réflexion. Il faut accepter ces périodes de creux. Au lieu de vous morfondre et vouloir tout arrêter, faites un bilan sur vos actions passées, et analysez ce qui a marché ou non. Vous pouvez alors construire un plan d’action afin de développer votre entreprise.
Pensez à vous former, proposez une nouvelle prestation, lancez un nouveau produit … cela va non seulement vous remotiver, mais vous allez vous sentir mieux en réalisant tout ce que vous avez entrepris jusqu’ici. Et surtout : notez-les !!! Relire vos réussites va vous permettre de rebondir la prochaine fois que vous vous sentirez perdu.

 

En conclusion

Retenez ceci : tant que vous continuez à travailler avec passion, et que votre entreprise vous anime au quotidien, c’est le signe d’une bonne santé entrepreneuriale, l’envie et la motivation sont toujours là. Il faut juste trouver le petit coup de boost qui va vous pousser à continuer et aller de l’avant. En résumé : croyez en vous !
Freelance : comment rester motivé
Étiqueté avec :        

Laisser un commentaire